Liberator B-24 J 42-50861-S

392 BG "Crusaders" 577 BS

 

 

Aux petites heures du vendredi 29 décembre 1944, après le briefing à leur base de Wendling (dans le comté de Norfolk en Angleterre) 29 bombardiers du type Consolidated Liberator B-24  appartenant à la 8ième Armée de l'Air de la USAAF décollaient pour un raid sur Neuwied, près de Coblence en Allemagne. Leur mission consistait en la destruction d'un pont de chemin de fer.
La mission se déroulait comme prévu, jusqu'au moment où la formation tomba sous le feu de batteries antiaériennes ennemies (Flak) au-dessus des Ardennes où l'offensive von Runstedt avait lieu.

Le « Consolidated Liberator » B-24 modèle J du 392ème Groupe de la 577 Escadrille de Bombardiers (sans surnom) avec ses neuf membres d'équipage était un des avions touchés qui s'écrasa à Boterdael vers 14.30 h. C'était sa seizième mission.
Le pilote, le 1er Lieutenant Denver L. Walker, effectua tenta un atterrissage forcé, le co-pilote, le 2nd Lieutenant Dominic J. Nunziato étant gravement blessé aux jambes par un obus. Le contact au sol fut terrible. 
Mais avant cela et sur ordre du pilote, les sept autres membres de l'équipage avaient quitté l'avion en parachute. Le Sous-Lieutenant Cletus E.  Bedore, navigateur, toutefois, ne survécut pas à son saut et son corps fut posé dans la chapelle Saint Leonard à Tollembeek, alors que le sergeant chef Thomas M. Bradford, mitrailleur de la tourelle de gauche trouva lui aussi la mort à Vollezele près de la ferme “Ten Berg” au lieu dit Congoberg.

Les autres s'en sortirent indemnes :
 
Le Sous-Lieutenant Lowell E. Faust, bombardier
Le Sergeant Chef Abin S. Gusciora, mitrailleur de la tourelles supérieure
Le Sergeant Chef  Allen E. Lane, opérateur radio et mitrailleur avant
Le Sergeant Chef Peter T. Ballas, mitrailleur de queue
Le Sergeant Chef R.W. Kieffer , mitrailleur milieu droite
 
Un monument fut inauguré en mai  2003.

 

Cliquez ici pour les photos

Visitez le site

 

Vues du site