Remy "Mony" Van Lierde Memorial

609 RAF Auxilliary Sqd

Le Colonel Aviateur BEM Rémy Van Lierde est né à Overboelare (Geraardsbergen) le 14 août 1915. Il entre en service actif en septembre 1935 et devient navigant élève en novembre de la même année. Il est breveté pilote en avril 1938 et sert dans le 1er Régiment d’Aéronautique. Après cela  il est affecté à la 3ième Escadrille (Feuille de Houx) et effectue plusieurs missions de reconnaissance au cours des premiers jours de la Campagne de 1940. Le 16 mai 1940 il est abattu par la DCA Allemande. Grièvement blessé il est transféré dans plusieurs hopitaux militaires allemands dont celui de Brugge, d’où il parvient à s’échapper le 29 mai 1940.

En septembre 1940 il fuit la Belgique occupée et arrive, via la France, en Espagne. Il est malheureusement arrêté pour avoir franchi illégalement la frontière franco-espagnole et doit subir les rigueurs des prisons espagnoles, dont celle du célèbre camp Miranda. Il parvient néanmoins à rejoindre l’Angleterre en juillet 1941 où il s’engage immédiatement dans la RAF. Il se reconvertit via la section belge de la RAF et obtient son grade de “Pilot Officer”. Il est affecté au 57 Operational Training Unit et à partir de janvier 1942 il est affecté au 609 squadron où il obtient 250 heures de vol sur le chasseur-bombardier Hawker Typhoon.

 

En septembre 1943 il est nommé Flight Lieutenant en en février 1944 Squadron Leader. Ensuite Van Lierde est affecté à la Central Gunnery School et après, à la RAF Section de Manston. Il demande alors de reprendre du service actif, abandonnant ainsi son grade de Squadron Leader. Durant son service au 3ième Squadron il abat 20 bombes volantes V1. Il est renommé Squadron Leader au 164ième Squadron en août 1944, et y passe le restant de la guerre, jusqu’à la liberation. A la fin de la guerre, il a un sérieux palmarès à son actif :
7 avions détruits, 1 avion endommagé, 37 bombes volantes abatues (dont 1 en la touchant avec les ailes de l’avion par manque de munitions), 250 véhicules et 6 navires endommagés et 9 locomotives détruites. Il reçoit pour ce palmarès le Distinguished Flying Cross avec deux Bars.

En mai 1945 il est désigné pour le 84 Group Support Unit et le Belgian Recruting Mission For Liaison Duties au Quartier Général de la 2ième Tactical Air Force. En août 1945 il est affecté au 350ième Squadron et après son retour en Belgique il est nommé en juin 1946 Major et en novembre Commandant du “A” Wing (1 Wing de Chasse à Beauvechain).

En novembre 1958, il traverse, comme premier pilote belge et en compagnie du Capitaine Yves Bodart, dans un Hawker Hunter, le “mur du son”.

Mony Van Lierde prend sa retraite le 1er janvier 1968 et décède le 8 juin 1990 à Lessines. Le 8 septembre 2011, un monument impressionant a été inauguré dans sa ville natale.

 

 

Visitez le site

 

Vues du site