Restauration du Monument Lt Georges Nelis

Georges Nélis (Halle, 22 mai 1886 - Ixelles, 2 mars 1929) est un des pionniers de l’aviation belge. Il fut le premier militaire belge détenteur d’une licence de pilote militaire.
Il fut aussi le créateur et le directeur de Sabena, SNETA en SABCA. Il est considéré comme le père de l’aviation belge.

Georges Nélis choisit la carrière militaire dés la fin de ses études. Pendant sa formation à l’Ecole Royale Militaire, il est remarqué par le général Gérard Leman pour son intérêt pour les sciences. Il est encouragé par le général et s’intéresse à l’aviation. Il est le seul officier à se porter volontaire pour suivre une formation de pilote au sein du génie. Le 3 octobre 1910, il est promu 1er candidat aviateur de l’armée belge. Cela fait suite à la création de la  de "Compagnie des Ouvriers et d'Aérostiers du Génie" et à une école de pilotage par le Général Joseph Hellebaut Un Farman HF3 est acquis en France et Nélis y suit des cours de pilotage et une formation pour la maintenance de cet appareil et de son moteur. De retour en Belgique, il obtient son brevet de pilote à l’école de pilotage de Jules de Laminne le 21 décembre 1910.
Il est ainsi le premier pilote militaire belge. Début 1911, le premier aérodrome militaire en Belgique ouvre ses portes à Brasschaat
.

Georges Nelis et Victor Boin en 1912

Au début de la Première Guerre mondiale, Georges Nélis prend le commandement du service technique et est responsable de l’entretien des avions de l’armée belge. La société anversoise Bollekens effectue les réparations des avions et est aussi le fournisseur des appareils de l’aviation militaire.

L’armée belge et le service technique éprouvent de grandes difficultés à obtenir pièces de rechange et nouveaux avions. Seuls les français livrent quelques appareils. Ceci pousse Nélis assisté des lieutenants Mathieu Demonty et de  Bollekens à se lancer dans la construction de six prototypes du GN1 au GN6.
A la fin de la guerre, Nélis et le service technique s’installent à Evere. Le 15 janvier 1919, l’aviateur publie sa vision de l’avenir de l’aviation belge dans un ouvrage intitulé "L’expansion Belge par l’aviation". Nélis y entrevoit un rôle important pour l’aviation civile, une idée révolutionnaire pour l’époque. Il se dit aussi convaincu que l'aviation militaire ne doit pas dépendre de livraisons de fournisseurs étrangers.

Georges Nelis et le Farman-Nelis GN3

Ses arguments sont à la base de la création en 1921 de la SABCA qui fournira les avions commandés par l’armée et  SABENA. Avec la fin du contrat avec Bollekens, le personnel qualifié est parti travailler à l’étranger et SABCA produit donc sous licence du matériel qui pourrait être acheté moins cher directement chez les fabricants d’origine.
En 1924, Nélis est encore directeur de SOCTA et CAB, deux sociétés aériennes dont une s’occupe de transporter des pigeons et l’autre est spécialisée dans la photo aérienne.

En 1928, à l’âge de 43 ans, il tombe gravement malade. Il décède en mars 1929 à Ixelles. Un an plus tard, un monument est inauguré sur sa tombe au cimetière d’Ixelles.

funérailles de Georges Nelis

Inauguration du monument par Victor Boin

Le 2 février 2011, les bronzes qui ornent le monument sont volés. Ils sont retrouvés en aout très endommagés et les malfaiteurs sont arrêtés. Les sculptures sont entreposées au Quartier Major Housiau ou l’artiste gantois Frank évalue les dégâts et les possibilités de restauration.

la tombe endommagée

En septembre 2011, le Général Mandl prend contact avec Wings Of Memory et s’informe si des membres de l’équipe pourraient apporter leur concours aux réparations. Stefan Delannoit et l’artiste  Michel Clocquet, membres de Wings Of Memory, qui ont réalisé le monument à la mémoire du pilote de guerre Mony Van Lierde se portent volontaires après avoir étudié en détail les tâches à accomplir.

la restauration en cours

Le monument restauré a été placé sur la tombe le 2 mai 2012 par des membres de Wings Of Memory, Michel Clocquet et Général (ret) Mandl. L'Inauguration officielle est prévue le 23 mai 2012.

Une cérémonie a eu lieu le 23 mai 2012 au cimetière d'Evere pour l'inauguration du monument sur la tombe de Georges Nelis après restauration. Etaient présents des membres des Vielles Tiges, de la famille Nelis et de Wings of Memory.

 

Le General Michel Mandl (Président des Vielles Tiges de Belgique) et Chris Heghe (Wings of Memory) ont prononcés des discours. Devant l’assistance ou était présent le lieutenant général Van Caelenberge chef d’état-major (ai).

 

Tous les participants ont reconnu que la restauration était un succès et ont remercié Stefan Delannoit et Michel Clocquet pour leur travail remarquable.

 

Partenaires

 

 

Support

Recommendé

1886-1929